nov 052011
 

couvertureQuand la littérature rattrape le jeu vidéo, la série des célèbres The Elder Scrolls (TES Arena, Daggerfall mais aussi Morrowind, Oblivion et le prochain Skyrim) transfère ses histoires numériques sur du vrai papier avec ce premier livre : La cité infernale.

Et ce n’est pas un illustre inconnu qui s’est attelé à ce challenge mais un auteur de renom : l’excellent Greg Keyes, spécialistes ès fantasy (Royaumes d’épines et d’os) et utopie (L’âge de la déraison). Je vous conseille d’ailleurs de lire ses cycles, cet écrivain est bourré d’imagination. Concernant cette oeuvre, l’aventure se déroule sur deux tomes, et le second est sorti en anglais il y a peu (Lord of Souls). En tout cas c’est une belle promo que de faire coïncider cette parution avec la prochaine release de Skyrim :)

Sorti chez Fleuve noir depuis le 27/11/11. A voir ce que cela vaut … pour ma part j’attendrai que le second sorte en français pour avoir l’histoire complète :)

L’histoire : Quarante-cinq ans après les événements d’Oblivion, Tamriel est un immense continent peuplé par différentes races et gouverné par une autorité impériale. Une cité flottante, Umbriel, menace ses habitants. Là ou elle passe, les gens disparaissent puis reviennent d’entre les morts…
Un groupe de héros se réunit pour sauver leur royaume : un prince légendaire qui porte un terrible secret, un espion sur les traces d’une conspiration, un mage obnubilé par son désir de vengeance. Et Annaïg, une jeune femme sur laquelle repose le destin de Tamriel…