Crazy, Stupid, Love

 Posted by at 20 h 58 min  Cinéma  Add comments
sept 292011
 

Crazy, Stupid, Love

Le cinéma américain nous abreuve de comédies romantiques en ce moment, il y a de quoi lasser surtout avec cette mode des sex-friends.  débarque donc en pleine période insipide et nous donne à penser qu’il ne volera pas plus haut que les clichés actuels.

Et là, le film vous prend complètement à contre-courant : il ne s’agit pas d’une bête et simple comédie romantique. Oui je vous l’accord, c’est toujours une comédie romantique, mais l’histoire est très bien amenée et bien ficelée, les personnages ne sont pas superficiels mais ont à la fois du caractère, du charme et du coeur.
La comédie est portée par un humour taquin, simple et subtil, nous sommes loin de l’esbroufe des films ricains habituels, ici vous souriez parce que la phrase ou la situation est gentillette, tombe à pic et n’a pas besoin de grossièreté déplacée pour vous provoquer un rire choqué.
De même la partie romantique s’appuie sur des personnages crédibles, touchés par la vie et leurs expériences, les émotions qu’ils ressentent semblent réelles, et ils nous les transmettent avec force conviction.

Je rends hommage à Steve Carell qui nous a habitué en général à des rôles un peu débiles, là il est convainquant et magnifiquement humain en quarantenaire qui se cherche. Mais tous les personnages sont bien choisis et maîtrisent leur rôle, sa femme la toujours aussi belle Julianne Moore, le magnifique et irrésistible tombeur Jacob (Ryan Gosling) et la splendide Emma Stone qu’il convoite, et surtout la baby-sitter de 17ans ainsi que son jeune amoureux de 13ans qui sont complètement craquants. Ce dernier est d’ailleurs le moralisateur de l’histoire, regardant son père Cal lui expliquer comment gérer l’amour et lui retournant en pleine figure ses échecs et propres expériences, il va permettre à son papa d’ouvrir les yeux et se réveiller. Adorable !

De belles émotions, des rires légers mais aussi quelques passages plus percutants (une excellente rencontre entre Cal et une prof déjantée), des personnages criant de vérité mêlés dans un imbroglio surprenant, tout cela fait de Crazy Stupid Love un vaudeville très réussi.
Je précise évidemment que si vous n’avez pas une petite once de romantisme (les yeux qui brillent quand une histoire d’amour se termine enfin bien), vous allez passer complètement à côté du film :)
Moi je me suis régalé, un film simple qui touche par sa justesse.

Synopsis
A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve – bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu’il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s’écroule. Pire, dans le monde des célibataires d’aujourd’hui, Cal, qui n’a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d’anti séduction. Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l’infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d’un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l’aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s’offrent à lui : femmes en quête d’aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.
Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d’amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu… sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu’il ne peut changer reste son coeur, qui semble toujours le ramener à son point de départ.

Sortie en salle le 14 septembre 2011
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=180157.html

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>