Elysium

 Posted by at 12 h 46 min  Cinéma  Add comments
août 242013
 

ElysiumJe m’attendais à beaucoup mieux avec cet Elysium dont la bande annonce avait réussi à me rendre impatient. On retrouve rapidement la patte du réalisateur du très bon District 9, avec de nouveau un sujet sur la ségrégation et un univers à la limite du post apocalyptique, une terre bien en ruine et de la technologie avancée plutôt réaliste et crédible. A cela s’ajoute un background SF excellent avec la station orbitale Elysium superbement imaginée. C’est sur cette très bonne toile de fond qu’hélas se pose un scénario totalement bidon et une réalisation bâclée.

L’histoire est prévisible de bout en bout et sans véritable intrigue ni suspense. Si au moins les scènes et enchaînements avaient eu un brin de construction et de cohérence, car à chaque action qui se termine, la suite s’emboîte trop parfaitement : la fille va se faire taper, le héros arrive pile sur le bon geste, ensuite il y a baston, il gagne, et la porte bloquée s’ouvre au bon moment, il passe, et les méchants surgissent juste quand elle se referme … Autre exemple : le héros sort de la maison pile au moment où le robot de surveillance passe, ou encore : il s’écroule dans une ruelle sombre mourant juste avant que le doc y passe… Tout est ainsi, vraiment trop improbable, que des successions de coups de bol sur lesquels notre cerveau cartésien ne peut adhérer !

Ensuite il ne faut surtout pas trop réfléchir car la facilité est partout : on lui fixe un exosquelette dans son corps et il n’a pas mal (sans parler d’une puce dans le crâne), ils sont capables rien qu’en lisant une ligne de code d’un coup d’oeil en biais de savoir que ce sont des données sur le contrôle Elysium, et même mieux qu’elles permettent la résolution précise de l’intrigue. Et j’en ai une tonne des comme cela : un programme qui tue le cerveau du porteur, des missiles qui rattrapent en 30 secondes des vaisseaux partis il y a plusieurs dizaines de minutes, dès qu’il y a un moment intense s’ajoute un compte à rebours totalement inutile, dès qu’un méchant va tuer un gentil : il cause trop !

Au final toutes ces incohérences nuisent fortement à l’immersion, et on se retrouve à devoir débrancher le cerveau pour essayer de prendre un peu de plaisir dans ce film. J’ajouterai que les acteurs sont sans plus (Damon classiquement inexpressif, et le grand méchant (qui est le héros de District 9) a un rôle bien trop forcé), que Jodie Foster qui détenait la seule intrigue politique vraiment prometteuse voit son rôle vite écourté au profit d’une résolution plus blockbusterienne, que les dialogues sont plats et mièvres, et que les quelques scènes d’action sont illisibles car la caméra bouge en permanence (prévoir l’aspirine). De plus le film est assez long à démarrer et son rythme restera assez lent tout du long.

Bref, un superbe univers SF avec un potentiel formidable, gâché par un scénario inexistant et une réalisation branlante. A voir à la télé !

Synopsis
En 2154, il existe deux catégories de personnes : ceux très riches, qui vivent sur la parfaite station spatiale crée par les hommes appelée Elysium, et les autres, ceux qui vivent sur la Terre devenue surpeuplée et ruinée. La population de la Terre tente désespérément d’échapper aux crimes et à la pauvreté qui ne cessent de ne propager. Max, un homme ordinaire pour qui rejoindre Elysium est plus que vital, est la seule personne ayant une chance de rétablir l’égalité entre ces deux mondes. Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, il hésite à prendre part à cette mission des plus dangereuses –  s’élever contre la Secrétaire Delacourt et ses forces armées – mais s’il réussit, il pourra sauver non seulement sa vie mais aussi celle de millions de personnes sur Terre.

Sortie en salle le 14 août 2013
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=182991.html

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>