Diablo Swing Orchestra

Quand les métaleux suédois se tapent des délires, cela donne Diablo Swing Orchestra. D’inspiration tirée du jazz, des intonations de cirque ou de fête forraine (dû principalement à une forte présence de cuivres), une voix de chanteuse d’opéra comique, et quelques rift accrocheurs mais jamais agressifs.

Un mélange vraiment surpenant, qui titille la curiosité, qui révolutionne la musique, qui revisite le genre, une créativité rafraichissante qui force à ouvrir bien grand les oreilles pour savourer l’ingéniosité de ce groupe. Et il porte bien son nom au vu de la grande variété d’instruments (et leur maîtrise), un véritable orchestre avec un goût assez prononcé pour le violon. Chapeau aussi pour la qualité sonore de l’ensemble.

Deux albums, qui se valent, même si j’ai une préférence pour le premier, et un coup de coeur formidable pour son dernier titre : Pink Noise Waltz et son mélange de flute, violon et guitare heavy.

Liens
http://fr.wikipedia.org/wiki/Diablo_Swing_Orchestra

Discographie

2006 : The Butcher’s Ballroom
2009 : Sing-Along Songs for the Damned & Delirious

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× six = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>