Promotheus

 Posted by at 21 h 20 min  Cinéma  Add comments
juin 112012
 

Prometheus33 ans après Alien, le huitième passager, Ridley Scott s’atèle à deux challenges considérables : faire aussi bien que son premier film (oui c’était lui), et nous expliquer la genèse d’Alien, la pré-quelle censée nous révéler les mystères de ce fameux vaisseau spatial en forme de fer à cheval plein à craquer d’oeufs gluants.

C’est déjà une bonne chose qu’il n’ait pas appelé son film Alien, car l’histoire est en fait assez éloignée des films originaux. Nous partons plutôt dans l’espace à la recherche des origines de l’humanité, et c’est autour de ce concept que tout le film va évoluer. L’étrange vaisseau est bien là, mais il sert surtout de décor, et nos créatures extra-terrestres sont peu présentes et se réveillent légèrement à la fin. Pas de combat épique contre un monstre à double mâchoire, pas de moment angoissants, pas de courses poursuites dans des coursives, pas de surprises qui vous sautent à la figure (mais à quoi sert la 3D ?!), non définitivement nous ne sommes pas dans un alien.

Prometheus est avant tout un film de SF, et en cela il s’en sort plutôt correctement. De très belles images, des effets spéciaux magnifiquement réussis, de bonnes idées, visuellement c’est du beau travail. Par contre niveau histoire, c’est plutôt plat, le scénario est peu construit, recèle de nombreux illogismes flagrants et des avancées un peu faciles (mais y’a pas de soucis je me sacrifie de suite moi et mon vaisseau sans même une seconde de réflexion ni arguments …), et se permet de poser plus de questions qu’il n’en apporte. Pas fou le père Ridley, il prépare certainement une suite, du moins je l’espère car il laisse vraiment le spectateur sur sa faim. Côté action et rythme c’est aussi très mou, de nombreuses longueurs qui se focalisent surtout sur les rapports humains. Quelques scènes remontent le niveau, je pense notamment à l’auto-césarienne pratiquée par l’héroine (yerk !), ou encore les drones qui scannent le dôme où se cache le vaisseau et qui le recréent en 3D, très bien fichu.

L’image de fin est en plus très dispensable, ce n’était pas nécessaire de nous sortir le véritable alien, cela n’apporte strictement rien à l’histoire sinon d’essayer de recoller à la licence. J’en ressors chagriné, moi qui adorait les films, j’avoue que j’en attendais autre chose alors que Promotheus n’est en réalité qu’un film de SF sans prétentions, pas désagréable, mais pas entraînant ni palpitant non plus.

Synopsis
Une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend.

Sortie en salle le 30 mai 2012
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=141564.html

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>