juil 032011
 

Transformers 3 - La Face cachée de la LuneBof !

Voila, je crois que j’ai tout dit.

L’histoire est comme pour les précédents le parent pauvre du film, mais c’est encore plus sensible dans celui ci car elle est montée de façon assez décousue. Les scènes s’enchaînent on se demande souvent pourquoi, pourquoi on nous montre des trucs aussi idiots, sans intérêts, aussi décalés :
– tous les passages où les militaires attaquent les robots, les vols planés et sauts en parachute (aucun rapport avec l’histoire, mais cela donne des images superbes),
– les horribles moments gnangnans  » moi j’y vais, qui est avec moi ?!  » –  » on en reviendra peut-être pas ! « ,
– sans parler de toutes les remarques d’Optimus Prime qui ne fait que de la moralisation  » il faut croire en vous … bla bla bla « ,
– et bien sûr les personnages qui n’apportent rien mais qui sont présents juste pour faire les clowns (les parents, l’ex agent spécial, le chef de service, et les deux ptits robots qui tentent vainement d’amuser avec des blagues ringardes).

Bon mais ok il faut relativiser, Transformers n’a jamais été un film de reflexion, son objectif principal c’est de vous en mettre plein les yeux. Si vous cherchez le crédible, autant vous lever et partir de suite.
Là pour le coup, comme avec le 2, les effets visuels sont splendides. Si la première partie du film est un peu molle, la suite avec l’attaque de Chicago est ravageuse. La ville se fait exploser, broyer, nettoyer, ça grouille, bouge, se transforme dans tous les coins, les robots sont partout et de toutes les tailles et formes. Et cela n’arrête jamais, avec quelques beaux ralentis et arrêts sur image (kitch au possible mais cela fait toujours son petit effet).

Par contre dans l’action c’est un fouillis visuel considérable, dès que deux robots sont en affrontement, on ne reconnaît plus les opposants, ce ne sont que des enchevêtrement de bouts de métal à grande vitesse.

Je regrette d’ailleurs l’absence de mise en avant des anciens Autobots, car eux on les reconnaissait, par leur forme, couleur et caractère. Ici on les voit à peine, ce sont surtout les méchants et Optimus qui font le film.

Chose surprenant avec ce 3ème, le réalisateur massacre très froidement les humains (un coup de laser dans une rue et pouf il ne reste que des crânes), rendant le film moins accessible aux plus jeunes.

Côté humains, Shia LaBeouf tient toujours le film sur les épaules et joue assez bien son rôle de sauveur du monde. Par contre les autres ajouts sont douteux :
– John Malkovitch en chef de service barjot (présent juste pour faire le clown),
– Patrick Dempsey (Gray Anatomy) qui fait un grand méchant pas crédible du tout, surtout qu’il n’a aucun pouvoir comparé à ses maîtres Decepticons,
– et surtout hélas, la magnifique Mégane Fox est remplacée par une fadasse blonde sans aucun caractère ni sex-appeal. L’amour est toujours aussi aveugle :)

Faudrait aussi qu’ils arrêtent avec leur 3D, elle ne sert strictement à rien ! Vous pouvez retirer les lunettes, vous voyez presque correctement le film. Je n’ai vu ni effet sortant de l’écran, ni une once d’impression de profondeur, bref … aucun passage n’exploitant la 3D.

Bref, un film typique des blockbuster pro américain comme les adore Michael Bay, les héros au ralenti avec la grande musique et le drapeau derrière.
Un grand zéro pour l’histoire et sa narration, moyen pour le choix des acteurs, et excellent pour l’image, ce qui nous donne un divertissement correct, au rythme irrégulier et aux rebondissements prévisibles. Mais je lui préfère largement les deux premiers opus.

Tiens pendant que j’y suis, si je vais au ciné le matin c’est pour avoir la paix, manque de bol au commencement, une famille de beaufs gras s’installe juste à côté de moi et me fait profiter pendant tout le film de popcorn machouillé bouche ouverte, commentaires et chantonnements, téléphone et sms, coup dans les sièges … on devrait interdire le ciné aux cons ! (ou plus simplement imposer des règles de savoir vivre … )

Synopsis
Un événement mystérieux lié à notre passé éclate au grand jour. C’est la guerre qui menace aujourd’hui notre Terre ; une guerre d’une telle ampleur que l’aide des Transformers pourrait, cette fois, ne pas suffire à nous sauver.
Sortie le 29/06/2011
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=144795.html

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>